La loi Pinel : un avantage fiscal pour l’investissement locatif 2019

loi pinel simulation

Mise en place en 2014, la loi Pinel est un dispositif de défiscalisation encourageant l’investissement locatif. Elle permet d’offrir une réduction d’impôt pour les contribuables désireux d’investir dans des logements neufs. Fort de son succès, la loi Pinel a été reconduite en 2018 pour une durée de 4 ans. Des ajustements relatifs à ce dispositif ont été effectués, sans toutefois remettre en cause les avantages originellement proposés.

Les avantages de la loi Pinel en 2019 selon votre zone

Ce dispositif de défiscalisation repose sur un principe simple permettant de bénéficier d’une diminution d’impôt en mettant en location un bien immobilier. Le pourcentage de réduction d’imposition varie en fonction du prix du logement et également selon la durée de l’engagement locatif :

  • 21% par rapport au prix du logement pour une durée d’engagement locatif de 12 ans ;
  • 18% par rapport au prix du logement pour une durée d’engagement locatif de 9 ans ;
  • 12% par rapport au prix du logement pour une durée d’engagement locatif de 6 ans.

Contrairement à la loi Duflot, la loi Pinel offre ces mêmes déductions s’il s’agit d’une location à un membre de la famille. Toutefois une condition est requise : le membre de la famille ne doit pas être inclus dans le foyer fiscal.

Ce dispositif est accessible à tous. Investir dans l’immobilier sans apport initial est possible en effectuant un emprunt. En soit, cette mesure est particulièrement intéressante pour les contribuables souhaitant investir dans l’immobilier afin de bénéficier de taux de rendement à long terme. Cela est d’autant plus pertinent lorsqu’il s’agit d’un investissement dans la pierre, permettant de construire un patrimoine facilement transmissible.

En arrivant au terme de la durée de l’engagement locatif, le propriétaire a le choix de poursuivre la location afin de toucher davantage de revenus, de reprendre son bien pour bénéficier d’une plus-value, ou d’occuper le bien.

L’objectif du gouvernement. Faites des simulations

Le gouvernement propose ce dispositif pour plusieurs raisons :

  • Encourager la construction de logements au sein des zones où se trouvent une demande locative croissante ;
  • Valoriser les investissements dans la pierre ;
  • Proposer une manière facile d’investir pour les ménages les plus imposés qui n’ont pas les connaissances du marché nécessaires afin de faire un investissement dans de l’ancien ;
  • Aider les ménages qui n’ont pas accès aux logements sociaux, et qui ont des difficultés à trouver un logement locatif sur le marché.

La prolongation de 2018 de la loi Pinel prévoit de recentrer davantage le dispositif autours de certaines zones ou la demande est supérieure à l’offre. Ainsi, les villes qui se situent dans les zones A bis, A et B1 sont dorénavant plus concernées par ce dispositif qui cible davantage la localisation des ménages ayant besoin d’aides. Les zones B2 et C ne sont plus éligibles.

Afin de bénéficier des avantages de la loi Pinel, il convient d’acheter son bien immobilier en zone A bis, A ou B1, entre le 1er Janvier 2018 et la fin de l’année 2022. La durée locative peut être de 6 ans, 9 ans, ou 12 ans. Le lien doit également respecter des normes énergétiques et thermiques RT2012 et BBC.

 

(28 lectures)

Ça peut vous interesser