Tout ce qu’il faut savoir sur le notaire : domaines d’intervention, missions, frais

Pratiquement toutes les démarches juridiques en France nécessitent de recourir au service d’un notaire. Cet officier public est en effet incontournable dans bien des domaines, de l’établissement d’une succession à celui d’un divorce, en passant par les contrats immobiliers. Quels sont donc précisément les domaines d’intervention d’un notaire ? Quelles sont ses missions ? Et quels sont ses frais ? Nous allons vous dévoiler tout ce qu’il faut savoir sur le notaire.

Quelle est la principale fonction d’un notaire ?

En tant qu’officier public, le notaire est nommé par le ministre de la Justice pour jouer le rôle d’intermédiaire juridique. Il doit faciliter la conservation des actes juridiques ainsi que leur authentification. À ce titre, il lui revient de s’assurer de l’identité des parties apposant leur signature sur un contrat donné. Il doit également veiller à ce que les informations inscrites dans ledit contrat soient justes. Si vous habitez Montpellier ou ses alentours par exemple, rapprochez-vous de MTP NOTAIRES à Montpellier pour profiter d’un service notarial de qualité.

Quels sont les domaines d’intervention et les missions d’un notaire ?

Le recours à un notaire est obligatoire pour certains actes juridiques, dont notamment le contrat de mariage et la cession d’un bien immobilier. Plus globalement, il est qualifié pour intervenir dans une multitude de domaines à savoir outre les mariages, les divorces, les donations ou encore les héritages ou successions. Le notaire est également employé dans le cadre des transactions immobilières ou commerciales.

  • Il existe autour de 9 000 notaires en France.
  • La loi leur attribue des missions déterminées à savoir d’une part l’authentification des actes juridiques et d’autre part l’assistance à la rédaction de tels actes.

Le notaire a pour première mission d’authentifier les actes juridiques

La première mission d’un notaire est l’authentification des actes juridiques.

Il le fait en apposant sa signature de même que le sceau de son office. C’est l’authentification d’un notaire qui garantit la certification d’un contrat.

Le notaire doit par ailleurs garder les originaux des contrats dans son office, tout en expédiant des copies aux parties signataires.

Le notaire a pour seconde mission de procurer des conseils à l’écriture d’actes juridiques

L’utilité du notaire ne se réduit pas à l’authentification des actes juridiques. Il doit également donner de judicieux conseils à ses clients en matière de rédaction de contrats. Ainsi, tout notaire que vous consultez est tenu de vous signaler les éventuelles clauses de votre contrat qui vont à l’encontre de la loi ou qui sont mal écrites. C’est la raison pour laquelle vous êtes vivement encouragé à recourir à un notaire non pas seulement pour la signature des actes juridiques, mais aussi pour leur rédaction.

De quels frais de notaire s’acquitter ?

Bien qu’étant un officier public nommé par le ministre de la Justice, le notaire exerce une profession libérale. Ce n’est donc pas un fonctionnaire et il lui incombe personnellement de facturer ses clients. Cependant, ses frais doivent correspondre à la grille tarifaire établie par l’État, en fonction de ses différentes missions.

Selon que vous le consultez pour une succession, un testament, un mariage, un pacs, une transaction immobilière ou encore une reconnaissance de dette, les frais différeront donc. Par exemple, la rédaction ou la modification d’un pacs est facturée à 233,22 euros TTC. Quant au contrat de mariage ou changement de régime matrimonial, il demande l’acquittement de la somme de 230,80 euros TTC. Attention, ce tarif ne s’applique que dans le cas où les époux ne renseignent pas sur la valeur de leur patrimoine ou lorsque celle-ci est inférieure à 30 800 euros.

Le recours à un notaire n’est pas obligatoire, sauf des cas précis établis par la loi. Cependant, il est conseillé de le faire systématiquement afin de simplifier vos démarches juridiques et de garantir la légalité de vos contrats.

(15 lectures)

Ça peut vous interesser